Interface

Depuis 1999 en île de France, la surface utilisée pour les parkings est passée de 6442 à 7867 hectare, c'est à dire environ 7% des nouvelles surfaces artificialisées de la Région. En France, on compte plus de 3 millions de places de parking rien qu'en stationnement urbain : une surface correspondant à la superficie de la ville de Lyon. Dans cette ville, on recense environ 120 000 places de parking, ce qui équivaut à plus de 4 fois la surface totale des espaces verts intra-muros. En excluant les places en créneau et les parkings en ouvrage, la surface en parkings que l'on pourrait aménager pour la biodiversité à Lyon est supérieure à celle du Parc de la Tête d'Or.

Le projet INTERFACE est une nouvelle initiative en faveur de la biodiversité urbaine imaginée par l'association Des Espèces Parmi'Lyon. Cet aménagement vise à désimperméabiliser les deux tiers d'une place de parking afin de développer un véritable réseau d'interstice végétalisés sur les parkings existants.

Ce réseau, corridor vert au sein de la matrice minérale, joue de nombreux rôles : régulation des ilôts de chaleurs urbains, infiltration des eaux de ruissellement et filtration des particules, embellisement du cadre de vie et développement de la trame verte urbaine.

ADHÉRER